mardi, avril 03, 2012

Guillaume Soulatges - CrippaXXXAlmqvist : « Schwarz Metall Wald » (2012)

CrippaXXXAlmqvist : « Schwarz Metall Wald » (2012)

« Ce ne serait donc pas rendre service à ses deux garçons que de les encourager dans ces voies pathétiques en accordant votre attention, ou en invitant vos amis à le faire, à (leur) exposition ou à leur soi-disant livre.”. Ainsi se terminait le mail promo annonçant la sortie imminente de "Schwarz Metall Wald", projet à 4 mains du suédois CrippaXXXAlmqvist et du petit gars bien de chez nous Guillaume Soulatges.






Ne vous fiez pas se à la couverture plutôt champêtre avec ces chèvres gambadant dans la foret, nous sommes bel et bien ici en présence d’un délire drogué en noir et blanc. Un voyage qui tourne dès la première page au bad trip sous LSD. Sex, drug and rock n roll voila de quoi dégouline ce petit
fascicule tire a 100 unîtes




Comment expliquer plus encore de quoi il retourne ici, le plus simple est peut être de glisser un disque de black metal poisseux, moite même, bien noir, dans la platine.  C’est sans doute la musique qui accompagnera le mieux ce cauchemar graphique. Pour arriver a pareille impression malsaine et malade il a quand même fallu qu’ils s’y mettent a 2. On les imagine assez bien enfermés, de nuit, dans une cabane moisie au fond du jardin, au sol fangeux et à l’odeur putride, enfermés donc, pour pondre leur œuvre, un marqueur noir dans une main et ce qu’il vous plaira d’imaginer dans l’autre, secoués de spasmes et de rires démoniaques.







Des bites, des croix, des monstres et des gamins ; il y a un peu de tout ça dans "Schwarz Metall Wald", un peu, mais il y a surtout ce qu’on n’y voit pas : du sang, du son, du sexe, du scabreux et du sperme… Le genre de forêt noire dans laquelle se seraient perdus 3 (en l’occurrence 2 ici) petits cochons underground !