mercredi, février 06, 2013

Phil Cushway - Art of the Dead (2012)

Phil Cushway - Art of the Dead (2012)

Dans le petit monde des livres dédiés aux posters rock, il est de coutume d'attaquer le sujet par dessinateur et il n'existe, finalement, que très peu de livres consacrés à l'art développé autour d'un groupe. Pourtant, c'est avant tout pour faire la promotion de ces groupes, et de leurs concerts, que cet art si particulier a vu le jour dans les 60s. Art of the Dead est l'exception qui confirme la règle et avec brio ! En effet, qui d'autre que le Dead peut se targuer d'une telle longévité, qui d'autre que lui aura porté les espoirs et les aspirations de toute une jeunesse. Qui d'autre aura livré, sans relâche, des shows toujours aussi habités et dépaysants au cours des décennies ? Figure incontournable de la contre culture US, ils en sont l'âme et l'inspiration, comme en témoigne ce livre magnifique, évidemment non traduit en français..





L'auteur a travaillé avec les légendes: Griffin, Moscoso, Wilson, Mouse et Kelley, mais aussi avec les icônes des 90s dans le domaine: Kozik, Arminski, Forbes ou Coop, c'est dire s'il maitrise son sujet sur le bout des doigts. Quand il rappelle, dans la préface, que le livre est avant tout un hommage aux artistes et à leur art, c'est pour mieux rappeler que le Dead sert de prétexte à la finalité réelle du livre; faire connaître, partager et porter à la postérité les 140 posters qu'il a sélectionné et leurs auteurs. A noter, au passage, le formidable travail de reproduction, tant par la taille que par la qualité, permettant ainsi d'appréhender pleinement les détails et les styles.



"Griffins, Mouse et Moscoso ne sont pas seulement les rejetons de Toulouse Lautrec, Mucha et Chéret, mais tout autant leurs pairs", voilà ce que ce livre sublime, idéalement commenté par Greil Marcus, Steven Heller ou Mickey Hart, démontre brillament, si besoin en était encore.



Un livre pour les passionnés du Dead, du Rock, de l'affiche mais, plus encore, pour les passionnés d'art tout court.


Aucun commentaire: